Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire : 21 demandes de financement approuvées dans l’ensemble du Canada

16 octobre 2018 – Vancouver (Colombie-Britannique) – Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire

La Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire (SNPD) offre un financement d’un million de dollars qui est réparti entre 21 projets mis en œuvre par des centres d’archives, des bibliothèques et des institutions du patrimoine documentaire situés à l’échelle du Canada. L’annonce des bénéficiaires de l’appel de financement Numérisation des collections canadiennes a été faite aujourd’hui lors d’un événement tenu à la Bibliothèque publique de Vancouver.

Cette initiative a été rendue possible par la générosité d’une fondation privée.

Les 21 projets suivants recevront une aide financière de la SNPD :

  • Colonie, confédération et contrée : l’histoire de la nation selon les journaux historiques de l’Île-du-Prince-Édouard (Bibliothèque Robertson, Université de l’Île-du-Prince-Édouard), Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard) (45 685 $)
  • Numérisation, accès et préservation au fonds Robin (Musée de la Gaspésie), Gaspé (Québec) (43 742$)
  • Photos anciennes des peuples innu et attikamek (Bibliothèque de l’Université Laval), Québec (Québec) (28 742$)
  • Tracer les routes de la traite des fourrures : collection sur la Compagnie du Nord-Ouest (Bibliothèque de l’Université McGill) Montréal (Québec) (15 963 $)
  • Ensemble de 146 livres anciens en langues autochtones (1556-1900) (Bibliothèque et Archives nationales du Québec), Montréal (Québec) (22 511 $)
  • Numérisation rétroactive du Bulletin d’histoire politique (Association québécoise d’histoire politique), Montréal (Québec) (6525 $)
  • Le Son des Français d’Amérique : Traces et mémoires métissées des continents (Cinémathèque québécoise), Montréal (Québec) (86 812 $)
  • Numérisation et diffusion de collections patrimoniales sur l’Histoire du Canada (Division de la gestion de documents et des archives de l’Université de Montréal), Montréal (Québec) (81 141 $)
  • À la découverte du patrimoine de l’Association canadienne-française de l’Ontario (1910-1990) : une mémoire bien vivante! (Centre de recherche en civilisation canadienne-française de l’Université d’Ottawa), Ottawa (Ontario) (86 805 $)
  • Numérisation des écrits de John Buchan, 1er baron Tweedsmuir (Bibliothèque de l’Université Queen’s), Kingston (Ontario) (65 033 $)
  • Collection MacGregor (Musée canadien du canot), Peterborough (Ontario) (9925 $)
  • Numérisation de l’héritage artistique inuit (Fondation de l’art inuit), Toronto (Ontario) (80 786 $)
  • La guérison et la conscientisation par l’accès numérique (Université Algoma), Sault Ste. Marie (Ontario) (86, 890 $)
  • Projet de numérisation de l’histoire orale des Premières Nations et des Métis (Archives provinciales de la Saskatchewan), Regina (Saskatchewan) (8700 $)
  • Numérisation de l’Indian History Film Project (Université des Premières Nations du Canada), Regina (Saskatchewan) (19 414 $)
  • Le Nord en tête : exploration des traces de résilience et de changement (Université de la Saskatchewan), Saskatoon (Saskatchewan) (83 058 $)
  • Signaux de fumée, satellites et serveurs : numérisation des archives télévisuelles de l’Alberta Native Communications Society (Sound Studies, Faculté des Arts, Université de l’Alberta), Edmonton (Alberta) (36 744 $)
  • De femmes de chambre à siffleuses de chantier : travail et vie des femmes britanno-colombiennes de 1890 à 1970 (Satellite Video Exchange Society), Vancouver (Colombie Britannique) (16 098 $)
  • Projet de numérisation de documents audiovisuels et iconographiques des BC Gay and Lesbian Archives (Archives de la Ville de Vancouver), Vancouver (Colombie Britannique) (71 015 $)
  • Que devient le Canada? Numérisation de récits d’exploration, de peuplement et de contacts (Bibliothèque de l’Université Vancouver Island), Nanaimo (Colombie Britannique) (17 015 $)
  • Projet de numérisation de la Native Communications Society (Archives des Territoires du Nord-Ouest), Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest (86 796 $)

Faits en bref

  • La SNPD propose un avenir dans lequel l’accès numérique au riche patrimoine documentaire du Canada est exhaustif, accessible et porteur de répercussions importantes sur la culture, l’éducation, la recherche et l’innovation de notre pays.
  • Lancée en 2016, la SNPD mobilise les institutions de mémoire et les créateurs du Canada à tirer profit de l’expertise et des ressources pour faciliter la numérisation, la préservation et l’accessibilité du patrimoine documentaire canadien.
  • Les centres d’archives, les bibliothèques, les sociétés d’histoire, les organismes et les institutions gouvernementales autochtones, les organisations de généalogie, les universités et les collèges, les associations de bibliothèques et d’archives professionnelles ainsi que les musées dotés d’un service d’archives pouvaient présenter une demande de financement.
  • Les critères d’admissibilité de l’appel de financement ont été déterminés par le comité directeur de la SNPD. Les propositions ont été évaluées par un comité externe indépendant de neuf spécialistes provenant d’institutions universitaires et documentaires canadiennes et étrangères.
  • Bibliothèque et Archives Canada (BAC) assure le secrétariat de la SNPD et il a géré l’appel de financement au nom de celle-ci.

Citations

« C’est avec enthousiasme que la SNPD a saisi cette occasion d’appuyer la numérisation du patrimoine documentaire canadien. Grâce à ce financement, des institutions de mémoire du Canada pourront protéger leurs collections, et les Canadiens auront accès plus facilement à des histoires qui reflètent la richesse et la diversité de notre pays. »

– Martha Whitehead, présidente, Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire

« Le financement servira à rendre accessibles et à préserver des documents textuels d’une des plus importantes entreprises de toute l’histoire du Canada et nous permettra de dévoiler un contenu parfois inédit qui nous aidera à mieux comprendre un pan de l’histoire canadienne encore très peu connu. »

– Nathalie Spooner, directrice générale, Musée de la Gaspésie

« Les Archives de la Ville de Vancouver utiliseront les fonds de la SNPD pour améliorer la visibilité et l’accessibilité de la collection BC Gay and Lesbian Archives qui nous a récemment été remise. Grâce à ce financement, plus de 7400 photographies, 2000 affiches et 150 œuvres audiovisuelles seront numérisées et offertes gratuitement en ligne. »

– Heather Gordon, archiviste municipale en chef, Archives de la Ville de Vancouver

Liens connexes

À propos de la Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire

La Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire est une coalition grandissante d’institutions de mémoire qui unissent leurs efforts en vue de tirer profit de l’expertise et des ressources pour faciliter la numérisation, la préservation et l’accessibilité du patrimoine documentaire canadien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s