Transfert du secrétariat de la SNPD au RCDR

La Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire (SNPD) et le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) sont heureux d’annoncer que le Comité directeur de la SNPD a voté pour officiellement transférer le secrétariat de la SNPD au RCDR. Ce vote a eu lieu de 23 septembre 2020 lors d’une réunion de ce comité et le transfert est entré en vigueur immédiatement.

Cette décision fait suite à une annonce du mois de juin 2020, selon laquelle la SNPD et le RCDR exploraient l’avenir du secrétariat de la SNPD. Dans le cadre de ce transfert, le Comité directeur reverra également sa structure de gouvernance. La SNPD planifie aussi une consultation auprès de la communauté pour mettre à jour son mandat et son plan d’affaires. Lancée en 2016, la SNPD est une coalition d’institutions de mémoire qui travaillent ensemble pour maximiser leur expertise et leurs ressources pour soutenir la numérisation, la préservation et la découverte du patrimoine documentaire canadien. Auparavant, Bibliothèque et Archives Canada (BAC) assurait le soutien administratif du secrétariat de la SNPD. Aujourd’hui, BAC continue d’être un membre actif de la SNPD.

Le programme patrimonial du RCDR s’inscrit dans le travail de la SNPD. Par ailleurs, Clare Appavoo, directrice générale du RCDR, est membre du Comité directeur de la SNPD depuis la création de la stratégie.

Si vous avez des questions ou des commentaires, veuillez contacter :

Rebecca Ross
Directrice principale de la stratégie et mobilisation
rross@crkn.ca

Possibilité de financement – La numérisation du matériel audiovisuel autochtone

Communiqué de presse: Bibliothèque et Archives Canada (BAC)

Dans un esprit de réconciliation, Bibliothèque et Archives Canada (BAC) appuie les communautés autochtones qui cherchent à préserver leur patrimoine audiovisuel pour le rendre accessible aux générations futures.

BAC, au moyen de l’initiative Écoutez pour entendre nos voix, fournit jusqu’à 60 000 $ aux projets admissibles menés par des Premières Nations, des Inuits et la Nation métisse. Ce financement appuie leurs efforts visant à repérer, numériser et préserver les enregistrements en langue autochtone et à renforcer leur capacité de numérisation et de préservation.

Les organismes autochtones doivent envoyer leur demande de financement d’ici le 11 décembre 2020 à midi (heure normale du Pacifique). Les lignes directrices, les critères d’admissibilité et le formulaire de demande se trouvent sur la page Web d’Écoutez pour entendre nos voix<https://www.bac-lac.gc.ca/fra/decouvrez/patrimoine-autochtone/initiatives/ecoutez/Pages/financement1.aspx>. Des archivistes travaillant sur des territoires traditionnels peuvent offrir des conseils sur les demandes de financement.

Un comité d’examen autochtone évaluera les demandes et formulera des recommandations. Il sera composé de représentants des Premières Nations, des Inuits et de la Nation métisse qui sont répartis dans l’ensemble du Canada et qui ne sont pas à l’emploi de BAC.

Dans le cadre du premier appel de demandes, 31 organismes autochtones du pays ont reçu des fonds pour numériser leurs enregistrements, renforcer leurs capacités et enrichir leurs ressources communautaires en vue de préserver leurs histoires. La liste complète figure sur la page Web Bénéficiaires des contributions de 2019-2020.<https://www.bac-lac.gc.ca/fra/decouvrez/patrimoine-autochtone/initiatives/ecoutez/Pages/beneficiaires-contributions-2019-2020.aspx>

Écoutez pour entendre nos voix fait partie des initiatives du patrimoine documentaire autochtone<https://www.bac-lac.gc.ca/fra/decouvrez/patrimoine-autochtone/initiatives/Pages/default.aspx>, conçues en 2017 pour améliorer l’accès au contenu autochtone dans la collection de BAC et pour appuyer les efforts visant à préserver les cultures et les langues des Premières Nations, des Inuits et de la Nation métisse.

Pour plus d’information, voir le communiqué de presse ici : https://www.canada.ca/fr/bibliotheque-archives/nouvelles/2020/10/bibliotheque-et-archives-canada-offre-un-financement-pour-les-enregistrements-en-langue-autochtone-et-propres-a-la-culture-des-premieres-nations-de.html

La Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire et le Réseau canadien de documentation pour la recherche discutent de l’avenir du secrétariat de la Stratégie

Le comité directeur de la Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire (SNPD) et le conseil d’administration du Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) ont convenu de discuter en vue de transférer au RCDR le secrétariat de la SNPD.

Les deux organismes pensent que la transition pourrait générer de nouvelles possibilités de financement, revitaliser la gouvernance de la SNPD et développer les relations entre la SNPD et d’autres groupes qui se consacrent à la numérisation du patrimoine documentaire.

Lancée en 2016, la SNPD est une coalition grandissante d’institutions de mémoire qui mettent en commun leur expertise et leurs ressources pour faciliter la numérisation, la préservation et l’accessibilité du patrimoine documentaire canadien. Les services de secrétariat de la SNPD sont actuellement offerts par Bibliothèque et Archives Canada.

« La SNPD a été lancée il y a près de quatre ans et je suis extrêmement fier de tout ce que nous avons accompli, affirme Paul Takala, bibliothécaire en chef et président-directeur général de la Bibliothèque publique de Hamilton et président du comité directeur de la SNPD. Le moment est venu d’examiner nos succès et de planifier l’avenir. L’appui de Bibliothèque et Archives Canada fait partie intégrante du succès de la SNPD. Un service de secrétariat offert par le RCDR, en partenariat avec Bibliothèque et Archives Canada, nous offrirait une expertise considérable en matière de gouvernance et harmoniserait les activités de numérisation des diverses institutions, en plus d’accroître la découvrabilité du patrimoine documentaire canadien. »

Le programme du contenu patrimonial du RCDR, qui propose des services de numérisation et de préservation de collections de documents canadiens, a été orienté par les activités de la SNPD. Clare Appavoo, directrice générale du RCDR, est aussi membre du comité directeur de la SNPD depuis sa formation.

« Les efforts investis par le comité directeur de la SNPD pour faire progresser la numérisation au Canada m’impressionnent, explique Clare Appavoo. Le RCDR est un partenaire important de la SNPD et nous avons un objectif commun, soit l’amélioration de l’accès à la recherche universitaire et au patrimoine documentaire. J’entrevois un immense potentiel pour la prochaine étape de la SNPD, et je me réjouis de voir que l’on a pensé à la RCDR pour offrir des services de secrétariat. »

À l’heure actuelle, le RCDR fournit un soutien administratif au consortium ORCID-CA et, en collaboration avec le réseau Portage de l’Association des bibliothèques de recherche du Canada, au consortium DataCite Canada. Ces deux consortiums comprennent des membres qui ne font pas partie du RCDR. Même si celui-ci décide d’offrir un service de secrétariat à la SNPD, les membres du comité directeur et les autres partenaires ou collaborateurs de la SNPD ne seront pas obligés de devenir membres du RCDR.

Le RCDR et la SNPD aimeraient obtenir des commentaires sur cette initiative. Pour en savoir, poser une question ou formuler un commentaire, communiquez avec :

Rebecca Ross
Directrice principale, Stratégie et Mobilisation
rross@crkn.ca

 

Caitlin Horrall
Secrétaire générale de la SNPD
secretariat@nhds.ca

Sondage du RCDR sur la numérisation, l’accès et la préservation numérique

(Publié au nom du Réseau canadien de documentation pour la recherche)

Bonjour,

Au nom du Groupe de travail sur les priorités du contenu patrimonial du Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR), je vous invite à répondre à ce sondage sur la numérisation, l’accès et les activités de préservation numérique des membres du RCDR, des parties prenantes et de la communauté « GLAM » en général. Le sondage porte sur les stratégies et pratiques relatives aux projets de numérisation, mais aussi sur les possibilités, défis et besoins courants.

Vous êtes invités à participer au sondage d’ici le 20 mai 2020 à minuit. Un résumé des résultats sera présenté à la conférence du RCDR en octobre et le rapport final sera diffusé au mois de novembre.

Veuillez noter que chaque établissement ne peut répondre qu’une seule fois au sondage. Pour préparer vos réponses en équipe, vous pouvez consulter préalablement les questions dans le document PDF ci-joint. Il faut prévoir environ 40 minutes pour y répondre.

Si vous avez des questions à cet égard, contactez-moi directement.

Comme nous traversons une période de grandes difficultés et d’incertitude, vous pouvez également m’indiquer si votre établissement désire participer, mais ne peut pas répondre au sondage avant le 20 mai. Nous trouverons avec plaisir un accommodement.

Je vous remercie de nous faire part de votre opinion et de l’expérience de votre établissement, ce qui nous aide à mieux adapter nos services de numérisation, d’accès et de préservation à vos besoins.

Veuillez agréer mes salutations distinguées,

Beth (Beth Stover bstover@crkn.ca)

La Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire collabore avec succès à une proposition de financement qui permettra d’améliorer l’accès aux documents d’archives des missionnaires moraves

La Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire (SNPD) a collaboré avec succès à une proposition de subvention auprès du Council on Library and Information Resources (CLIR) qui permettra d’offrir un meilleur accès aux documents d’archives des missionnaires moraves.

Le projet d’une durée de 24 mois, Uncommon Bonds: Labrador Inuit and Moravian Missionaries, a reçu 168 349 $ US en vue de numériser plus de 50 000 pages de dossiers manuscrits de la province missionnaire des Frères moraves du Labrador (1764-1944) et plus de 1 000 pages de documents imprimés en langue inuttitute.

La subvention fait partie du programme Digitizing Hidden Special Collections and Archives du CLIR qui alloue des fonds pour la numérisation de contenu rare et unique dans les institutions de mémoire. Uncommon Bonds était l’un des 18 projets sélectionnés pour un financement parmi un total de 101 demandes admissibles, et il est le seul projet choisi à inclure un partenaire canadien.

La SNPD offrira un soutien de projet à l’initiative, qui est une collaboration entre Les archives moraves, Bethlehem, Pennsylvanie (MAB), l’Université Memorial de Terre-Neuve (MUN), le gouvernement du Nunatsiavut (NG) et l’Église morave de Terre-Neuve-et-Labrador (MCNL).

Des missionnaires moraves sont arrivés sur les rives du Labrador en provenance d’Europe en 1752 et les documents qu’ils ont produits fournissent des informations précieuses sur la démographie, la culture, l’éducation et la langue des Inuits du Labrador. Ces documents comprennent de la correspondance, des rapports des stations, des procès-verbaux des onférences de mission et des ressources en inuttitut.

Les collections numérisées et les métadonnées qui les accompagnent seront accessibles via trois référentiels – au MAB, dans la Digital Archive Initiative (DAI) du MUN et dans le Collections Repository du NG. Ce dernier constitue un rapatriement de documents d’archives dans leur communauté d’origine.

Recommandations relatives aux formats de fichier pour la préservation numérique

Le format utilisé pour numériser du contenu, le publier sur le Web ou le visualiser sur un appareil grand public peut être très différent du format qui s’adapte le plus à la préservation du matériel dans une optique d’accès à long terme.

La ressource Recommandations relatives aux formats de fichier pour la préservation numérique – Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire énumère les formats de fichier à utiliser aux fins de la préservation de textes numérisés, d’images fixes, d’enregistrements audio et vidéo et de films cinématographiques. Elle fournit également un cadre pour évaluer les formats de fichier. De plus, elle présente un résumé des critères d’évaluation dont il faut tenir compte pour la sélection des formats de fichier aux fins de la préservation numérique ainsi qu’un résumé des recommandations qui ont été formulées par quelques institutions de mémoire réputées.

Les membres du Groupe de discussion sur la numérisation et la préservation numérique ont conçu cette ressource, qui était l’une des nombreuses activités décrites dans le Plan d’activités 2018-2019 de la SNPD.

Sondage du SNPD sur le Sommet sur les métadonnées

Répondre au sondage maintenant

La Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire (SNPD) souhaite obtenir des conseils de la communauté sur les meilleures pratiques dans le secteur des métadonnées afin d’augmenter la découvrabilité des contenus numérisés. Pour atteindre cet objectif, la SNPD travaille présentement sur un sommet sur les métadonnées, qui se tiendra en 2020, pour réunir les membres de la communauté GLAM. Ce sommet aura pour but d’identifier les besoins et les enjeux concernant les métadonnées patrimoniales. Nous voyons ceci comme une opportunité de construire des bases communes autour des définitions, des modèles de données, des technologies et des processus. Nous envisageons des conférences de différents professionnels des GLAM pour mieux comprendre l’écosystème, mais aussi des sessions de remue-méninges pour obtenir vos avis sur les différents enjeux.

Ce sondage nous aidera à déterminer la meilleure orientation pour ce sommet afin qu’il soit le plus enrichissant possible. Le sujet des métadonnées étant vaste, nous sollicitons votre aide pour que vous nous aidiez à cibler les sujets les plus pertinents pour la communauté.

Le sondage est constitué de deux sections et ne devrait pas vous prendre plus de 15 minutes à compléter.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous (secretariat@nhds.ca).

Merci pour votre temps et vos idées!

*Bibliothèques, Archives et Musées (en anglais: Galleries, Libraries, Archives and Museums)

Répondre au sondage maintenant

Dernières nouvelles – Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire (SNPD)

BIENVENUE À NOTRE NOUVEAU PRÉSIDENT

Le comité directeur de la Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire est heureux d’accueillir son nouveau président, Paul Takala. Paul est bibliothécaire en chef et directeur général de la Bibliothèque publique de Hamilton. Il possède une vaste expérience dans le domaine des initiatives collaboratives, puisqu’il a occupé le poste de président du Conseil des bibliothèques urbaines du Canada et de coprésident de la Fédération canadienne des associations de bibliothèques. Il a hâte de connaître l’avis du milieu pour mener à bien les activités de la Stratégie.

Paul remplace Martha Whitehead, qui vient d’être nommée à la tête des bibliothèques de l’Université Harvard. Depuis la création de la Stratégie, en 2016, Martha a toujours joué un rôle de premier plan. Nous la remercions pour son importante contribution et lui souhaitons beaucoup de succès.

UN NOUVEAU MANDAT POUR LE COMITÉ DIRECTEUR

Fin 2018, le comité directeur a eu le plaisir de commencer un nouveau mandat. Il compte désormais 23 membres, dont 10 nouveaux; vous en trouverez la liste complète sur le site Web de la Stratégie. Le comité a également créé un groupe de travail chargé de lui donner des conseils techniques.

ACTIVITÉS ET NOUVELLES RESSOURCES

Ressources : Nous aimerions avoir votre avis sur deux ressources issues d’une collaboration récente : l’étude de la documentation sur les formats de préservation numérique et le document sur les bonnes pratiques de numérisation , qui répertorie les normes et les ressources sur la numérisation.

Journaux numérisés : Nous avons mis en ligne des exemplaires numérisés du Nunatsiaq News, le dernier journal visé par notre projet pilote de numérisation de journaux.

RightsStatements : Nous avons nommé deux membres canadiens aux groupes de travail de RightsStatements.org. Il s’agit de Sarah Severson, qui se joint au groupe sur les déclarations, et de Sascha Adler, qui se joint au groupe technique. La Stratégie a également participé à la traduction française des déclarations des droits rédigées par l’organisme, dont la première version peut être consultée jusqu’au 24 juin.

ÉVÉNEMENTS

Réunion sur la Bibliothèque numérique mondiale : En début d’année, des représentants de la Stratégie se sont rendus aux Pays-Bas pour participer à une réunion intitulée The World Digital Library in a Global Context (la Bibliothèque numérique mondiale dans un contexte global). Celle-ci portait sur les perspectives d’avenir de la Bibliothèque numérique mondiale et de Pangia, un projet de bibliothèque numérique mondiale interexploitable. Nous continuons de suivre l’avancement du projet et de contribuer aux discussions.

Congrès de l’Association des archivistes du Québec (AAQ) Des membres de la Stratégie ont été ravis de participer au Congrès de l’AAQ pour parler de leur travail, répondre aux questions et recueillir des commentaires.

Sommet sur les métadonnées : Le groupe de travail technique de la Stratégie a commencé le travail pour organiser un sommet sur les métadonnées destiné aux bibliothèques, aux centres d’archives et aux musées. Ce sera l’occasion de cerner nos centres d’intérêt communs et d’apprendre davantage les uns des autres. D’autres renseignements suivront. 

COMMENT CONTRIBUER À LA STRATÉGIE 

  1. Visitez notre site Web pour en savoir plus.
  2. Appuyez la Stratégie.
  3. Dites-nous ce que vous pensez de notre travail (secretariat@nhds.ca ).

Au sujet de la Stratégie : La Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire est une coalition en pleine croissance d’institutions de mémoire qui collaborent pour mettre l’expertise et les ressources existantes au service de la numérisation, de la préservation et de la démocratisation du patrimoine documentaire canadien.

Atelier conjoint du RCDR et de la SNDP sur le patrimoine documentaire

Le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) et la Stratégie nationale de numérisation du patrimoine (SNDP) ont accueilli 124 participants au Segal Building de SFU pour un après-midi d’apprentissage, de partage et de discussion sur l’avenir de la numérisation, de l’accès et de la préservation du patrimoine documentaire canadien.

Un sommaire de l’atelier est désormais disponible sur le site web du RCDR. Vous y trouverez les diapositives des présentations ainsi que l’enregistrement vidéo de l’allocution et le table ronde.

Les discussions de l’atelier permettront au RCDR et à la SNDP de mieux répondre aux besoins des utilisateurs et communautés. Nous attendons avec impatience l’occasion de poursuivre ce dialogue.

Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire : 21 demandes de financement approuvées dans l’ensemble du Canada

16 octobre 2018 – Vancouver (Colombie-Britannique) – Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire

La Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire (SNPD) offre un financement d’un million de dollars qui est réparti entre 21 projets mis en œuvre par des centres d’archives, des bibliothèques et des institutions du patrimoine documentaire situés à l’échelle du Canada. L’annonce des bénéficiaires de l’appel de financement Numérisation des collections canadiennes a été faite aujourd’hui lors d’un événement tenu à la Bibliothèque publique de Vancouver.

Cette initiative a été rendue possible par la générosité d’une fondation privée.

Les 21 projets suivants recevront une aide financière de la SNPD :

  • Colonie, confédération et contrée : l’histoire de la nation selon les journaux historiques de l’Île-du-Prince-Édouard (Bibliothèque Robertson, Université de l’Île-du-Prince-Édouard), Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard) (45 685 $)
  • Numérisation, accès et préservation au fonds Robin (Musée de la Gaspésie), Gaspé (Québec) (43 742$)
  • Photos anciennes des peuples innu et attikamek (Bibliothèque de l’Université Laval), Québec (Québec) (28 742$)
  • Tracer les routes de la traite des fourrures : collection sur la Compagnie du Nord-Ouest (Bibliothèque de l’Université McGill) Montréal (Québec) (15 963 $)
  • Ensemble de 146 livres anciens en langues autochtones (1556-1900) (Bibliothèque et Archives nationales du Québec), Montréal (Québec) (22 511 $)
  • Numérisation rétroactive du Bulletin d’histoire politique (Association québécoise d’histoire politique), Montréal (Québec) (6525 $)
  • Le Son des Français d’Amérique : Traces et mémoires métissées des continents (Cinémathèque québécoise), Montréal (Québec) (86 812 $)
  • Numérisation et diffusion de collections patrimoniales sur l’Histoire du Canada (Division de la gestion de documents et des archives de l’Université de Montréal), Montréal (Québec) (81 141 $)
  • À la découverte du patrimoine de l’Association canadienne-française de l’Ontario (1910-1990) : une mémoire bien vivante! (Centre de recherche en civilisation canadienne-française de l’Université d’Ottawa), Ottawa (Ontario) (86 805 $)
  • Numérisation des écrits de John Buchan, 1er baron Tweedsmuir (Bibliothèque de l’Université Queen’s), Kingston (Ontario) (65 033 $)
  • Collection MacGregor (Musée canadien du canot), Peterborough (Ontario) (9925 $)
  • Numérisation de l’héritage artistique inuit (Fondation de l’art inuit), Toronto (Ontario) (80 786 $)
  • La guérison et la conscientisation par l’accès numérique (Université Algoma), Sault Ste. Marie (Ontario) (86, 890 $)
  • Projet de numérisation de l’histoire orale des Premières Nations et des Métis (Archives provinciales de la Saskatchewan), Regina (Saskatchewan) (8700 $)
  • Numérisation de l’Indian History Film Project (Université des Premières Nations du Canada), Regina (Saskatchewan) (19 414 $)
  • Le Nord en tête : exploration des traces de résilience et de changement (Université de la Saskatchewan), Saskatoon (Saskatchewan) (83 058 $)
  • Signaux de fumée, satellites et serveurs : numérisation des archives télévisuelles de l’Alberta Native Communications Society (Sound Studies, Faculté des Arts, Université de l’Alberta), Edmonton (Alberta) (36 744 $)
  • De femmes de chambre à siffleuses de chantier : travail et vie des femmes britanno-colombiennes de 1890 à 1970 (Satellite Video Exchange Society), Vancouver (Colombie Britannique) (16 098 $)
  • Projet de numérisation de documents audiovisuels et iconographiques des BC Gay and Lesbian Archives (Archives de la Ville de Vancouver), Vancouver (Colombie Britannique) (71 015 $)
  • Que devient le Canada? Numérisation de récits d’exploration, de peuplement et de contacts (Bibliothèque de l’Université Vancouver Island), Nanaimo (Colombie Britannique) (17 015 $)
  • Projet de numérisation de la Native Communications Society (Archives des Territoires du Nord-Ouest), Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest (86 796 $)

Faits en bref

  • La SNPD propose un avenir dans lequel l’accès numérique au riche patrimoine documentaire du Canada est exhaustif, accessible et porteur de répercussions importantes sur la culture, l’éducation, la recherche et l’innovation de notre pays.
  • Lancée en 2016, la SNPD mobilise les institutions de mémoire et les créateurs du Canada à tirer profit de l’expertise et des ressources pour faciliter la numérisation, la préservation et l’accessibilité du patrimoine documentaire canadien.
  • Les centres d’archives, les bibliothèques, les sociétés d’histoire, les organismes et les institutions gouvernementales autochtones, les organisations de généalogie, les universités et les collèges, les associations de bibliothèques et d’archives professionnelles ainsi que les musées dotés d’un service d’archives pouvaient présenter une demande de financement.
  • Les critères d’admissibilité de l’appel de financement ont été déterminés par le comité directeur de la SNPD. Les propositions ont été évaluées par un comité externe indépendant de neuf spécialistes provenant d’institutions universitaires et documentaires canadiennes et étrangères.
  • Bibliothèque et Archives Canada (BAC) assure le secrétariat de la SNPD et il a géré l’appel de financement au nom de celle-ci.

Citations

« C’est avec enthousiasme que la SNPD a saisi cette occasion d’appuyer la numérisation du patrimoine documentaire canadien. Grâce à ce financement, des institutions de mémoire du Canada pourront protéger leurs collections, et les Canadiens auront accès plus facilement à des histoires qui reflètent la richesse et la diversité de notre pays. »

– Martha Whitehead, présidente, Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire

« Le financement servira à rendre accessibles et à préserver des documents textuels d’une des plus importantes entreprises de toute l’histoire du Canada et nous permettra de dévoiler un contenu parfois inédit qui nous aidera à mieux comprendre un pan de l’histoire canadienne encore très peu connu. »

– Nathalie Spooner, directrice générale, Musée de la Gaspésie

« Les Archives de la Ville de Vancouver utiliseront les fonds de la SNPD pour améliorer la visibilité et l’accessibilité de la collection BC Gay and Lesbian Archives qui nous a récemment été remise. Grâce à ce financement, plus de 7400 photographies, 2000 affiches et 150 œuvres audiovisuelles seront numérisées et offertes gratuitement en ligne. »

– Heather Gordon, archiviste municipale en chef, Archives de la Ville de Vancouver

Liens connexes

À propos de la Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire

La Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire est une coalition grandissante d’institutions de mémoire qui unissent leurs efforts en vue de tirer profit de l’expertise et des ressources pour faciliter la numérisation, la préservation et l’accessibilité du patrimoine documentaire canadien.